Les traitements alternatifs contre les reflux gastro-oesophagien

Femme qui a des reflux gastriqueVos problèmes gastriques vous gâche la vie ? Votre reflux oesophagien vous gêne dans votre vie quotidienne ? Il existe de nombreux traitements efficaces contre ces problèmes gastriques. Cependant, dans le but d’améliorer leur efficacité, il existe des alternatives à ces traitements allopathiques, je pense notamment à la phytothérapie ou à l’homéopathie.

La phytothérapie

Afin de traiter votre reflux oesophagien, vous pouvez utiliser de nombreuses plantes en supplément de votre traitement classique. En effet, certaines possèdent des principes actifs permmetant de lutter contre vos problèmes gastriques.

Le Carvi et l’Aneth sont 2 plantes proches, issus de l’Afrique du Nord, l’Asie et l’Europe, qui possèdent des propriétés facilitant les digestions difficiles, et diminuant donc les reflux oesophagiens.

Le Fenouil, également proche du Carvi et de l’Aneth, permet de combattre l’aérophagie. (avalement d’air qui entraîne flatulence, ballonnements et éructations)

L’ananas contient un principe actif, la Bromélaïne, qui facilite la digestion et diminue ainsi le risque de reflux oesophagien. La papaye ou le gingembre facilite également la digestion.

 

L’homéopathie

L’homéopathie peut être utile pour traiter vos problèmes gastriques, en complément de votre traitement habituel bien sur.

Nux vomica 5 CH est une souche homéopathique très utilisée dans le traitement des reflux oesophagien. Elle active et accélère le transit intestinal. Il est conseillé d’en avaler une prise avant le repas et 10 minutes après.

Iris versicolor 5 CH en association avec Sulfur 5 CH a démontré son efficacité dans le traitement des reflux oesophagien.

Pulsatilla 5 à 9 CH permet également de traiter vos problèmes gastriques : 5 granules 3 à 4 fois par jour.

Allium sativum 5 CH : 5 granules avant les repas en cas de brûlures d’estomac et chez le spersonnes prévoyant un repas important.

 

Et pour finir, Sulfuricum acidum, est un médicament homéopathique permmetant de soulager les symptômes du pyrosis. (Brûlure épigastrique à irradiation retrosternale ascendante : sensation de brûlure acide qui remonte de l’estomac jusqu’en haut de l’oesophage)

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>