Les symptomes du reflux gastrique

Reconnaitre les symptomes du reflux gastriqueLes symptômes du reflux gastro oesophagien sont assez évocateur, le patient ne doute principalement pas de la cause de douleurs. En effet, le principal symptôme ressenti par les patients est un pyrosis. Le pyrosis est une brûlure épigastrique à irradiation ascendante rétrosternale. Mais que signifie donc ces mots barbares ? Une brûlure épigastrique correspond à une brûlure ressenti au niveau du haut de l’estomac, à sa jonction avec l’oesophage. L’irradiation ascendante rétrosternale correspond à une sensation de brûlure qui remonte (ascendante) jusqu’à derrière le sternum (rétrosternale). En terme plus simple, vous ressentez une sensation de brûlure, de régurgitations acides, qui remonte le long de l’oesophage. Parfois, la régurgitation peut remonter jusqu’au niveau de la bouche. La brûlure est donc ressenti à ce niveau, et soit le contenu gastrique sera craché par la personne, soit il sera ré-avaler. Dans ce cas là, la sensation de brûlure acide qui remonte sera à nouveau ressenti par la personne, mais cette fois ci dans le sens descendant.

 

L’origine de ces symptômes :

Ces symptômes du reflux gastro oesophagien sont les manifestations pathognomoniques de la maladie. Cela signifie que ce sont des symptomes du reflux gastrique spécifiques. Ils sont uniquement présent dans le cas de cette maladie, et si quelqu’un ressent les symptomes de reflux gastrique évoqués plus haut, elle peut être certaine d’être atteinte de reflux gastro oesophagien.

 

Quand apparaissent ces symptômes :

Les symptômes du reflux gastro oesophagien surviennent généralement en période post-prandiale, c’est à dire après le repas, et sont favorisée par la position de décubitus (allongée).

 

Les symptômes rares du reflux gastrique :

Les symptomes de reflux gastrique cités plus haut, la sensation de brûlures acides remontant l’oesophage, sont les manifestations typiques de la maladies. Cependant, on rencontre parfois chez certains patients des symptômes de reflux gastro oesophagien atypiques, qui sont le signe d’un reflux sévère. Au niveau ORL, on peut rencontrer une dysphonie (difficulté à parler), un enrouement chronique, une pharyngite (inflammation du pharynx), laryngite (inflammation du larynx) ou otalgie (douleur au niveau de l’oreille). Au niveau pulmonaire, on observe une trachéite (inflammation de la trachée), de la toux, de l’asthme, une bronchite chronique, ou une dyspnée (difficulté à respirer, notamment la nuit). Des douleurs thoraciques de types angines peuvent également être ressenties par le patient atteint de reflux gastro oesophagien.

 

A partir de quand le reflux gastrique peut être dangereux pour la santé :

Il faut savoir que certains critères ou symptômes du reflux gastro oesophagien constituent les signaux d’alertes d’un reflux gastro oesophagien sévère avec érosion de la muqueuse. Ces reflux doivent immédiatement alerter les professionnels de santé, qui doivent rapidement mettre en place un traitement adapté et une surveillance régulière. Voici donc ces signes d’alerte :

‣              Présence d’une dysphagie

‣              Perte de poids rapide et importante

‣              Âge du patient supérieur à 50 ans

‣              Présence de troubles hémorragiques (méléna, hématémèse)

Le méléna est la présence de sang dans les selles, et l’ hématémèse un vomissement de sang. La présence de sang est expliqué par une érosion importante de la muqueuse gastrique ou oesophagienne, telle que le sang normalement absent du conduit digestif, l’aura pénétré par l’orifice engendrée par l’érosion.

Certains symptômes du reflux gastrique peuvent être confondu avec ceux d’une crise cardiaque :

Les symptômes d’une crise cardiaque (infarctus) peuvent être confondus avec les symptômes d’un reflux gastro oesophagien. Il est important de savoir les distinguer. Lors d’une crise cardiaque, la sensation de brûlure rétrosternale se déplace progressivement vers l’extrémité du bras gauche ou les extrémités des 2 bras. Dans le cas d’un reflux gastro oesophagien, la douleur reste rétrosternale. De plus, lors d’un effort physique, la douleur causée par une crise cardiaque sera augmentée, et soulagée lors d’une phase de repos. Dans le cas d’un reflux gastro oesophagien, l’activité physique n’a aucune influence sur la sensation de brûlure.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>